Recherche en Sciences Infirmières

juil 30

Recherche en Sciences Infirmières

La recherche infirmière  a vu le jour avec Florence Nightingale. Dans son ouvrage Notes on Nursing (1859), elle a analysé les facteurs environnementaux favorisant le bien-être physique et émotionnel.

 

Repères historiques

Au début du XXème siècle, les méthodes de recherche, qui commencent à émerger, sont étroitement liées aux problèmes concrets que les infirmières doivent résoudre.

Dans les années cinquante, plusieurs facteurs (tel que la formation universitaire dont bénéficie les infirmières, les fonds octroyés par le gouvernement, la création aux Etats-Unis de la revue Nursing Research,..) vont propulser la recherche vers la place qu’elle occupe actuellement dans les pays Anglo-saxons.

Dans les années soixante, la Recherche en Sciences Infirmières, va prendre réellement son essor, orientée vers la pratique des soins et abordant différents thèmes cliniques.

Dans les années soixante dix, un nombre croissant de programmes d’études infirmières et de débats sur les questions théoriques et cliniques contribuent à la création de moyens de communications additionnels. De nombreuses revues axées sur la recherche infirmière voient le jour.

Dans les années quatre vingt, des courants extérieurs aux Sciences Infirmières contribuent à façonner le paysage de la recherche. Un groupe appartenant à la faculté de médecine de l’université Mc Master met au point une méthode d’apprentissage clinique fondée sur les résultats probants. Dans cette optique, les résultats de recherche l’emportent largement sur l’opinion des figures d’autorité lors de la prise des décisions cliniques. Il s’agit là d’un changement radical dans l’exercice de la médecine qui va influencer toutes les professions liées aux soins (Loiselle,Profetto-McGrath, Polit, Beck,2007).

Les années quatre vingt dix vont être marqués par le développement du financement publique et la création d’instituts prestigieux tel que « the National Institute of Nursing Research » au Canada.

 

Orientations de la recherche

Les tendances de la recherche infirmière au début du XXIème siècle sont les suivantes:

  • développement de la pratique fondée sur les résultats probants
  • amélioration de la qualité des études en Sciences Infirmières et des compétences en matière de compréhension des critiques et d’utilisation des résultats de la recherche
  • développement des techniques corroboratives qui s’appuient sur des études réalisées par différentes chercheuses et chercheurs, dans des cadres cliniques différents et à des moments différents pour s’assurer de la fiabilité des résultats
  • développement des analyses intégrées qui rassemblent des données complètes sur un sujet, les examinent de façon méthodique et évaluent la pertinence des résultats probants.
  • participation à des recherches pluridisciplinaires
  • amélioration de la diffusion des résultats de la recherche grâce au web
  • accroissement de l’intérêt pour l’analyse des résultats. Ce type d’étude permet d’offrir des soins économiques sans amoindrir la qualité
  • accroissement de la visibilité de la recherche en Sciences Infirmières

 

Trois définitions pour comprendre la recherche

La recherche est une investigation systématique, reposant sur des méthodes rigoureuses, destinée à répondre à des questions ou à résoudre des problèmes. Son but ultime  est de mettre sur pied une base de connaissances solides et de l’enrichir.

La recherche en Sciences Infirmières vise à mettre en lumière des résultats probants liés à des questions cliniques importantes, notamment en matière de pratique, d’enseignement et de gestion des soins infirmiers (1).

La pratique fondée sur des résultats probants consiste à prendre des décisions cliniques selon les meilleurs résultats probants disponibles en mettant l’accent sur les résultats issus d’une recherche méthodique. Des conclusions d’études rigoureuses servent de base à des décisions cliniques tirés d’études en Sciences Infirmières et de travaux entrepris dans de nombreuses disciplines connexes.

Recherche

Recherche

Buts et objectifs

La recherche infirmière vise essentiellement à répondre à des questions ou à résoudre des problèmes relatifs à la discipline infirmière.

Il existe une distinction entre la recherche fondamentale qui permet d’élargir la base de connaissances dans une discipline (exemple, comprendre le processus du deuil) et la recherche appliquée qui a pour but de trouver des solutions aux problèmes (exemple, vérifier l’efficacité d’une intervention infirmière pour soulager la douleur).

Les principaux paradigmes (visions du monde) qui influencent  la  recherche scientifique en Sciences Infirmières sont le paradigme positiviste et le paradigme naturaliste.

Le paradigme positiviste suppose qu’il existe une réalité objective (faits et événements observables ordonnés et réguliers), associé à la recherche quantitative (collecte et analyse des données chiffrées) qui s’appuie sur des données empiriques, il tente de généraliser les conclusions et de dépasser en cela le contexte ou la situation.

Les chercheuses et les chercheurs qui se réclament du paradigme naturaliste, associé à la recherche qualitative, supposent que la réalité n’est pas une entité figée mais qu’elle est plutôt une construction de l’esprit humain et, par conséquent, la vérité se constitue d’un amalgame formé de multiples représentations de la réalité. Les chercheurs et les chercheuses vont essayer de comprendre l’expérience humaine comme elle est vécue, grâce à la collecte et à l’analyse de données subjectives et narratives (1).

La recherche infirmière a comme objectifs de définir, décrire, explorer, expliquer, prédire et contrôler les soins.

 

Rôles des Infirmières dans la Recherche

Les infirmières participent à la recherche de différentes manières. Elles peuvent:

  • utiliser des travaux de recherche récents pour améliorer leur pratique
  • entreprendre des projets de recherche tout en étant en exercice afin d’assurer de meilleurs soins
  • devenir membre d’un club de lecture d’articles scientifiques
  • assister à des conférences qui présentent des résultats de recherche
  • participer au développement d’une idée pour une étude clinique
  • examiner un projet de recherche et proposer des améliorations
  • aider les chercheurs et chercheuses  à recueillir de l’information pour une études.

Les infirmières chercheuses contribuent à l’évolution des soins et à la mise en œuvre d’une pratique fondée sur des résultats probants.

 

MON AVIS, MES CONSEILS

Quand vous démarrez un travail de recherche, vous devez être au clair avec vos motivations et vous devez préciser si le but de l’étude est de résoudre un problème pratique ou de produire des connaissances de base.

 

SOURCE

  1.  Méthodes de recherche en sciences infirmières, approches quantitatives et qualitatives (2007); Loiselle C.G.,Profetto-Mc Grath, Polit et Beck. (livre, en français, édité en papier)
OUI, je m'inscris
oui, je réussis mon mémoire de fin d"étude

Laisser un commentaire