Comment l’infirmière peut-elle intervenir en situation difficile ?

Pour intervenir en situation difficile, l’infirmière doit s’appuyer sur des stratégies qui valorisent la personne soignée, la motivent et l’apaisent; tout en lui permettant d’amortir les difficultés, de diminuer l’agressivité et d’éviter les conflits.

 

Les stratégies pour intervenir en situation difficile

Stratégies de valorisation 

La manière qu’utilise l’infirmière pour communiquer avec la personne soignée ; sa façon de lui poser des questions, de la soutenir et de l’encourager, de l’aider à découvrir ses ressources personnelles ; lui confère un grand pouvoir d’action.

L’infirmière peut l’aider ainsi à reprendre courage, réunir ses forces pour se battre contre la maladie et pour se prendre en charge. C’est l’accompagnement thérapeutique. 

 

Stratégies pour reconnaitre la personne soignée

  • saluer la personne en l’appelant par son nom ;
  • garder le contact visuel avec la personne ;
  • établir des échanges d’égal à égal ;
  • éviter de trop parler, mais plutôt faire parler la personne soignée ;
  • répondre à la personne soignée en répétant ce qu’elle dit ;
  • montrer que vous réalisez ce que vit la personne en faisant des réponses reflets à partir de ses paroles ou des des émotions et des sentiments perçus ;
  • valoriser son courage et ses efforts ;
  • adapter la distance en fonction de la situation ;
  • toucher la personne, lui prendre la main.

 

Stratégies pour motiver la personne soignée

Le rôle de l’infirmière est de suppléer au manque d’espoir, de motivation ou de volonté par l’usage de stratégies aidantes comme la suggestion, le contrat, la recherche du positif et la projection dans l’avenir.

La suggestion consiste à insérer dans une phrase une partie touchant une réalité courante et une autre, plus hypothétique, qui est la suggestion désirée. Par exemple : ” Lorsque vous rentrerez à la maison (réalité courante), profitez-en pour vous reposer (suggestion). ”

Le contrat est un arrangement écrit, formel, entre la soignante et la personne soignée pour l’amener à un changement de comportement (dans le cadre des addictions, par exemple).

La recherche du positif en mettant l’accent sur les plaisirs que la guérison ou l’amélioration pourront lui apporter.

La projection dans l’avenir est une stratégie de motivation comportementale, selon laquelle l’être humain a le pouvoir de décider et d’agir pour lui-même en se donnant des objectifs. Par exemple, si la personne a des difficultés à effectuer un régime, il faudrait alors lui suggérer de s’imaginer dans un an plus mince et plus en forme.

 

Stratégies pour apaiser la personne soignée

Face à une personne anxieuse ou craintive, 2 stratégies verbales sont efficaces :

  • détournement de l’attention afin de distraire la personne pour qu’elle ne pense pas aux soins qui vont lui être prodigués ;
  • recadrage de la réalité afin de présenter la situation sous un éclairage positif permettant à la personne d’adapter sa réponse à la situation.

 

Stratégies pour diminuer les difficultés rencontrées

Les amortisseurs relationnels : dans une situation difficile afin d’éviter de provoquer un mécontentement, les amortisseurs relationnels sont indiqués. Par exemple : ” je regrette d’avoir à vous demander “, ”  je suis désolée, mais pourriez-vous “; ” Excusez-moi, je vous dérange “.

La chaise vide : dans les situations relationnelles difficiles, la stratégie de la chaise vide est utile, car elle aide à se libérer d’une certaine tension.

Elle consiste à exprimer ses émotions face à une personne fictive que l’on imagine assise sur une chaise vide. Ensuite, on peut proposer à la personne de s’asseoir sur la chaise vide afin de se mettre à la place de la personne avec qui elle est en difficulté.

 

Stratégies à utiliser pour refuser une demande

La réponse différée : afin d’éviter de refuser une demande qui peut déclencher une réaction agressive, il est conseillé d’utiliser la réponse différée qui ne ferme pas complètement la porte et rebute moins la personne. Par exemple : revenez plus tard, je ne peux pas vous le dire pour le moment.

Le répondeur automatique ou le disque rayé : c’est une stratégie à utiliser lorsqu’une personne revient à la charge avec sa demande. Il suffit alors de répondre toujours de la même manière.

 

Stratégies à utiliser pour diminuer l’agressivité

La reconnaissance de la difficulté : face à une personne agressive ou anxieuse, il est important de calmer la personne en commençant par reconnaitre ce qu’elle vit et en lui expliquant que vous comprenez sa situation et sa souffrance.

Les excuses : pour une personne qui se sent lésée ou négligée, ce type d’attitude agit comme un baume au coeur.

 

Stratégies pour éviter les conflits

L’expression des plaintes : il faut laisser la personne exprimer ses plaintes pour tenter  par la suite de désamorcer la difficulté.

Le repli tactique : consiste à opter pour une façon d’agir plus neutre, qui ne soulève pas l’émotivité.

 

Conclusion

Toutes ces strategies permettent aux infirmières d’intervenir en situation difficile d’une manière adéquate, et d’assurer un accompagnement thérapeutique sur mesure.

 

 

SOURCE

La relation soignant-soigné, l’accompagnement thérapeutique (2016), Phaneuf Margot.

 

A CONSULTER

L’infirmière et l’art d’écouter

Intervenir en situation de crise