Le but de l’infirmière vivant l’humain en devenir est d’être présente de manière vraie avec les gens alors qu’ils améliorent leur qualité de vie.

Parse définit la qualité de vie en tant qu’incarnation des expériences vécues. “C’est la perspective de l’humain indivisible sur lui-même vivant de moment en moment, au fur et à mesure que les patterns changeants des perspectives en revirement tissent la toile de la vie au travers de l’interconnexion l’humain-univers”.

L’infirmière, qui s’inspire de l’humain en devenir, vit une présence vraie avec les autres dans les processus d’illumination d’un sens, de synchronisation des rythmes et de mobilisation de la transcendance.

 

La présence vraie de l’humain en devenir

La présence vraie est un art interpersonnel enraciné dans une solide base de connaissance qui reflète la croyance selon laquelle chaque personne connait son chemin.

C’est une façon particulière “d’être avec” où l’infirmière demeure attentive aux changements de sens qui se produisent, mais c’est aussi être avec les rythmes des sons et des silences, les représentations et les aveuglements du processus humain-univers.

La présence vraie se traduit par une attention librement consentie qui ne découle pas d’un effort de présence à l’autre. Elle consiste à se focaliser, à se concentrer sur l’instant présent pour l’immersion.

L’infirmière pénètre dans le monde de la personne ou du groupe comme un étranger qui ignore tout. Les personnes ne partagent avec l’infirmière que la réalité qu’elles souhaitent révéler. L’infirmière en présence vraie associe la réalité des autres à toutes les sphères de l’univers; elle est disponible pour être une témoin attentive, sans juger ou étiqueter.

L’infirmière “est avec” autrui en présence vraie par le biais d’entretiens face à face, d’une immersion silencieuse et d’une présence durable.

L’imagination créative, l’affirmation du devenir personnel et l’aperçu du paradoxal sont des façons d’avancer au fur et à mesure qu’on modifie nos patterns de santé.

L’imagination créative consiste en une représentation persistante de ce qui n’existe pas encore et est une façon de modifier un sens et de modifier son engagement personnel qui est la santé.

L’affirmation d’un devenir personnel est une autre façon d’aller au-delà du moment. L’affirmation consiste à vivre explicitement-tacitement des patterns qui incarnent celui ou celle qu’on est en devenir.

Par exemple, une personne qui pense être malheureuse vivra une série de valeurs qui perpétuera cette croyance. Pour modifier un vécu malheureux en un vécu heureux, de nombreux patterns durables et ancrés comportant le qualificatif heureux sont créés volontairement.

L’aperçu du paradoxal est une façon d’avancer au-delà du moment dans les patterns de santé en changement.

L’auteure  donne l’exemple de personnes qui remarquent certaines discordances dans des situations graves les amenant à modifier leur façon de voir ces situations et à modifier les patterns de santé en émergence.

 

Un exemple de situation familiale: la famille Tremblay

La famille Tremblay est composée de 4 personnes. M. et Mme Tremblay ainsi que leurs deux enfants: Robert 18 ans, et Mylène, 14 ans.

M. Tremblay  occupe le poste de comptable et se définit comme étant traditionaliste (rapport homme/femme). Il dit que sa  femme est une très bonne ménagère et une très bonne mère. Sa fille est sérieuse, studieuse et jolie. Son fils est un bon étudiant.

Mme Tremblay est une femme au foyer, traditionaliste, assez proche de son mari qu’elle trouve un peu rigide avec les enfants. Elle souhaite reprendre une activité professionnelle. Elle décrit sa fille comme étant calme, soignée et intelligente. Son fils est brillant et têtu.

Robert décrit son père comme étant strict, mais juste, et décrit sa mère comme étant gentille et compréhensive. Il dit qu’il aime beaucoup sa sœur, il la trouve très talentueuse. Il se voit comme un sportif, un” joyeux luron”et veut devenir ingénieur.

Mylène dit que son père est gentil, travailleur, protecteur et fort. Sa mère est aimante, serviable et généreuse. Son frère est prévenant et aidant. Elle se décrit comme étant timide et qu’elle ne grandit pas assez vite. Elle aime participer à la chorale de l’église et dessiner la nature.

 

La situation contextuelle: l’annonce 

M. Tremblay avait effectué un bilan de santé annuel. La radiographie pulmonaire montrait une ombre qui risquait d’être une tumeur maligne.

L’infirmière qui était présente dans le cabinet du médecin, vivait les principes de l’humain en devenir dans l’art du soin.

Elle s’est présentée, s’est assise à ses côtés et s’est entretenue avec lui de la situation. M. Tremblay avait compris le sens de la tache menaçante et s’interrogeait sur la façon d’annoncer cette nouvelle à sa famille.

L’infirmière l’a écouté attentivement et l’a encouragé à élaborer plusieurs scénarios pour trouver les mots pour le dire.

” M. Tremblay est sorti de la clinique et s’est assis sur un banc avec l’infirmière. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas senti comme aujourd’hui le soleil sur son visage et la brise légère dans ses cheveux; il en parla à l’infirmière. Au fur et à mesure que M. Tremblay s’imprégnait d’un phénomène puis d’un autre tout en laissant son esprit vagabonder en présence de l’infirmière, il s’associait et se séparait simultanément de façon multidimensionnelle. Il a décidé de rentrer chez lui et de discuter de la situation avec Mme Tremblay avant l’arrivée des enfants pour le dîner. Il a demandé à l’infirmière de l’accompagner.”

L’infirmière a effectué plusieurs visites à la famille Tremblay, souvent pendant plusieurs heures et a été une témoin attentive des patterns de santé en changement. ” Les valeurs, qu’ils considéraient avant comme si importantes -une maison bien organisée et des règles strictes-, ont été envisagées sous une perspective différente au fur et à mesure que  M. et Mme Tremblay, en présence de l’infirmière, révélaient et dissimulaient leurs espoirs et leurs désirs, leurs craintes et leurs douleurs à travers  leurs gestes, leurs expressions faciales, leurs paroles et leurs silences.”

Mylène et Robert ont dû remettre en question leur façon de voir leur père comme un protecteur, comme une personne forte, car ils ont été confrontés à la signification de sa non-existence.

Les membres de la famille Tremblay ont dû transcender les paradoxes et créer de nouvelles façons de vivre en synchronisant leurs rythmes et en avançant au-delà, avec des significations changées.

 

SOURCE

L’Humain en Devenir: nouvelle approche du soin et de la qualité de vie (2013), Rozemarie Rizzo Parse.

 

LIENS

La théorie de l’humain en devenir de Parse humanbecoming.org