Quelles sont les 19 compétences de l’infirmière de pratique avancée (IPA) selon le Conseil International des Infirmières ? 

 

La compétence, quelle définition ?

Les 24 pays, représentés au sein du Conseil International des Infirmières, ont défini la compétence comme étant une application effective d’une combinaison de savoir, d’aptitude et de jugement, démontrée par l’ individu à travers sa pratique quotidienne et son travail de performance.

Ces pays sont: l’Australie, le Bahreïn, le Botswana, le Canada, le Danemark, Hong Kong, l’Irlande, l’Islande, le Japon, la Jordanie, Macau, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan, les Philippines, Singapore, l’Afrique du Sud, le Soudan, la Suisse, la Suède, Taïwan, la Thaïlande, l’Angleterre, et les Etats-Unis.

 

Les 19 compétences des IPA

  • Établir des évaluations avancées, des diagnostics, des planifications, des mises en oeuvre et des évaluations de compétences.
  • Appliquer et adapter des compétences avancées dans un environnement complexe et instable.
  • Développer le raisonnement clinique à un stade avancé ainsi que la prise de décision pour guider et enseigner la pratique.
  • Élaborer des documents d’évaluation, de diagnostic, de management et de surveillance de traitement en partenariat avec les patient(e)s.
  • Prescrire et dispenser des traitements; une autorisation est requise.
  • Utiliser la communication, le counselling, la promotion et les compétences interpersonnelles pour initier et développer les relations thérapeutiques.
  • Se référer et accepter les recommandations provenant des autres professionnel(le)s de la santé afin d’assurer une certaine continuité du soin.
  • Pratiquer d’une manière indépendante dans un cadre  reconnu et réglementé.
  • Participer aux consultations avec les autres professionnel(le)s de la santé.
  • Collaborer avec les membres des équipes de soin afin de protéger l’intérêt du patient.
  • Développer une pratique basée sur l’évidence scientifique et intégrée dans le management de la santé du patient, de la famille et de la communauté.
  • Introduire les tests, les évaluations et le management dans la pratique basée sur l’évidence.
  • Utiliser la recherche pour développer la pratique basée sur l’évidence afin d’améliorer la sécurité et l’efficacité des soins.
  • Engager une pratique éthique dans tous ses aspects.
  • Établir la responsabilité des professionnel(le)s de la pratique avancée.
  • Créer et maintenir un environnement thérapeutique sain à travers les stratégies du management du risque et de l’amélioration de la qualité.
  • Assurer le leadership et le management de services de soins efficients dans un système de santé mouvant.
  • Agir comme un(e) défenseur/défenseuse du patient et participer au développement d’une politique de santé qui le protège.
  • Adapter la pratique au milieu culturel et contextuel.

 

 

SOURCE

International Council of Nurses: Advanced Nursing Practice (2006), Madrean Schober et Fadwa Affara.

 

A CONSULTER

Les caractéristiques de la pratique avancée Le conseil international des infirmières