La situation-spécifique théorique est une situation clinique théorisée qui dérive de la théorie de transitions. 

Je vous présente dans cet article un exemple d’une situation-spécifique théorique, le SPEAC.

 

Situation-spécifique théorique de l’expérience de la douleur cancéreuse chez les patient(e)s Américain(e)s Asiatiques (SPEAC)

Le développement théorique du SPEAC a commencé à partir d’une multitude d’hypothèses:

  •  la diversité et la complexité réside dans l’expérience de la douleur cancéreuse;
  •  le développement théorique est cyclique et évolutif;
  • l’expérience de la douleur chez les patient(e)s Américain(e)s Asiatiques atteint(e)s de cancer apparaît dans un contexte sociopolitique spécifique;
  • la perspective des soins infirmiers féministes est différente des autres perspectives.

 

Déduction à partir de la théorie de transitions

La majorité des concepts de la théorie de transitions sont appropriés au développement d’une théorie à partir de l’expérience de la douleur cancéreuse chez les patient(e)s Américain(e)s Asiatiques.

Les patient(e)s Américain(e)s Asiatiques atteint(e)s de cancer sont conscient(e)s de la transition santé/maladie. Ils/elles s’engagent dans le diagnostic et le processus de traitement, vivent une expérience de changement au niveau physique, psychologique et social . Ils/elles  prennent  le diagnostic comme un point de départ de la transition et la mort ou la survie comme un point final.

Le SPEAC comprend 5 concepts majeurs :

  1. La nature de la transition.
  2. Les conditions de transition.
  3. Les schémas de réponse.
  4. L’expérience de la douleur cancéreuse.
  5. Les soins infirmiers thérapeutiques.

Ces concepts majeurs sont identiques à ceux de la théorie de transitions à l’exception de l’expérience de la douleur cancéreuse.

 

Particularité du SPEAC

La particularité du SPEAC comparée à la théorie de transitions  correspond à sa spécificité ethnique. Le SPEAC intègre plusieurs sous-concepts ethniques comme le fait d’être Américain Asiatique, le pays de naissance, le sous-groupe ethnique et finalement, le concept majeur de schéma de réponse qui inclut les sous-concepts de la tolérance, le naturel, le normal et le contrôle de l’esprit.

Les patient(e)s Américain(e)s Asiatiques tentent de tolérer la douleur plutôt que de la traiter agressivement. Ils/elles considèrent leur expérience de la douleur comme naturelle et essaient de la normaliser ou de la minimiser pour surmonter culturellement les stigmates liés au cancer. Certain(e)s essaient de la gérer à travers le contrôle de l’esprit en ayant, des pensées positives, de la volonté et de l’espoir.

Ces sous-concepts ethniques donnent au SPEAC le pouvoir unique d’expliquer l’expérience de la douleur cancéreuse chez les patient(e)s Américain(e)s Asiatiques.

 

 

SOURCE

Middle Range Theory for Nursing (2014), Marie Jane Smith et Patricia R. Lieh.

 

A CONSULTER

PubMed La théorie de transitions de Meleis