L’année 2015 commence par la mise en place par rechercheensoinsinfirmiers.com d’un prix d’excellence en sciences infirmières.

Le but de ce prix est de mettre en lumière certaines chercheuses ou apprenties chercheuses, qui contribuent à faire avancer les sciences infirmières et mènent des actions de changement au sein de la profession.

 

La lauréate du prix rechercheensoinsinfirmiers.com 2015 est  Christine.

Christine est infirmière, ingénieure qualité et gestionnaire de risque en santé, elle est  titulaire  aussi d’un master en droit de la santé.

Elle prépare un doctorat en méthodologie de la recherche en sciences cliniques infirmières.

Christine brille aussi par son leadership, elle est la présidente du collectif Ni Bonnes, Ni Nonnes, Ni Pigeonnes, un collectif qui s’est développé sur le web regroupant 40000 sympathisant(e)s.

Ce collectif se bat entre autres pour la reconnaissance et le développement des masters en sciences infirmières en France.

 

Pour que la profession évolue en France, selon Christine, il faut commencer par :

  • reconnaître cette discipline comme une science à part entière
  • développer la filière universitaire licence/master/doctorat
  • intégrer dans le code de santé publique le volet législatif des pratiques avancées
  • lever les leviers d’opposition à la fois des professionnels et des médecins.

Le parcours  de Christine est intéressant pour les jeunes infirmières qui n’ont souvent que le modèle de cadre de santé comme un exemple d’évolution de carrière.

C’est très réducteur comme modèle car, les cadres de santé sont de simples gestionnaires n’ayant  même pas le niveau d’un master2. Elles brillent par leur misère intellectuelle et par leur incapacité à comprendre, à analyser les situations. Elles font régner la pensée unique, l’arbitraire, le contradictoire et la bêtise.

 

Les infirmières chercheuses manquent à la profession infirmière en France. 

Le but de ce site est de les mettre en avant afin de propulser un leadership intellectuel.