La méthode de recherche qualitative tend à analyser le vécu individuel des événements et des circonstances.

Cette méthode a pris son essor auprès des infirmières chercheuses aux Etats-Unis dans les années quatre-vingt-dix.

 

La comparaison entre la méthode qualitative et quantitative  

La méthode qualitative

  1. Des données subjectives
  2. La découverte
  3. L’ensemble est plus important que les parties
  4. Une multitude de vérités
  5. Un petit échantillon
  6. L’échantillon est sélectionné délibérément
  7. Les participant(e)s sont des informateurs/informatrices
  8. Le résultat obtenu correspond à des informations narratives
  9. L’implication personnelle du chercheur / de la chercheuse dans l’étude

La méthode quantitative

  1. Des données objectives
  2. L’explication
  3. Les parties sont égales à l’ensemble
  4. Une vérité
  5. Un large échantillon
  6. Un échantillon aléatoire
  7. Des sujets
  8. Les résultats obtenus sont présentés sous forme de statistiques
  9. Le chercheur/ la chercheuse n’est pas impliqué(e) dans l’étude

 

Les différentes approches de la recherche qualitative

  • La recherche-action
  • L’étude de cas
  • L’enquête sociale critique
  • L’analyse du discours
  • La psychologie écologique
  • La critique éthique
  • L’ethnographie
  • L’ethnologie
  • L’ethnométhodologie
  • L’ethnonursing
  • L’ethnoscience
  • La critique féministe
  • La théorie ancrée
  • L’herméneutique
  • L’histoire
  • La phénoménologie
  • La critique philosophique
  • L’interaction symbolique

 

Les 12 étapes de la méthode de recherche qualitative 

1– Identifier le problème de l’étude

L’identification  du problème ou du phénomène de l’étude est la première étape de la recherche qualitative et quantitative

2– Énoncer le but

L’énoncé du but doit être formulé en une phrase

Exemple: Décrire l’expérience des Haïtien (ne)s qui ont survécu au tremblement de terre en 2010 

3-Sélectionner la conception de la recherche

La conception de la recherche dépend de ce que le chercheur/ la chercheuse décide d’étudier.

Par exemple: Si le chercheur/la chercheuse décide d’étudier les étapes par lesquelles sont passées les survivant(e)s Haïtien(ne)s pour résoudre la situation de crise, il/elle va s’appuyer sur la théorie ancrée pour collecter les données.

Si par contre le chercheur/ la chercheuse veut comprendre comment les infirmières ont travaillé avec les survivant(e)s  des tremblements de terre pour résoudre la situation de crise,  il/elle va s’appuyer sur la recherche action pour collecter les données .

4– La revue de littérature

De nombreuses chercheuses préfèrent ne pas commencer par une revue de littérature exhaustive de peur d’influencer la conduite de la recherche qualitative. La revue de littérature sera plutôt menée vers la fin de l’étude afin de les aider dans l’analyse des résultats.

5– Sélectionner  l’échantillon

La recherche qualitative a recours à un petit échantillon, car la qualité de l’information obtenue est plus importante que la quantité.

Exemple d’un échantillon d’étude qualitative : l’expérience de 6 mères de nourrissons  présentant une jaunisse néonatale

6– Gagner l’entrée au site de recherche

Le chercheur/la chercheuse conduit son étude sur le lieu de vie ou de travail des participant(e)s. Il faut qu’il/qu’elle ait leur accord pour pouvoir mener l’étude et souvent il faut avoir l’aide d’un(e) informateur/informatrice pour s’introduire dans la collectivité.

7– Protéger le droit des participant(e)s

La relation entre le chercheur/la chercheuse et les participant(e)s est très rapprochée, ces derniers peuvent partager avec le chercheur/la chercheuse des données très privées. Il est important que des données comme l’âge, le niveau d’étude ou la profession ne soient pas communiqués afin d’éviter toute identification de la personne.

8-Collecter des données

L’interview et l’observation participante sont deux méthodes fréquemment utilisées lors de la  collecte des données qualitatives.

9– Analyser les données

L’analyse des données d’une étude qualitative commence par la collecte des données et privilégie l’analyse du discours plutôt que l’analyse des chiffres.

10– Interpréter les données

Le chercheur/la chercheuse essaie d’obtenir du sens des données analysées et de les relier à leur contexte

11– Communiquer le résultat de l’étude

La meilleure façon pour communiquer les résultats de l’étude est de se faire publier dans des revues spécialisées dans la recherche comme Qualitative Health Research

12– Utiliser les résultats de l’étude

Les résultats de recherche de l’étude qualitative ont un léger impact au niveau de la pratique clinique. Finfelgeld Connect (2010) appelle les infirmières chercheuses à développer des recherches qualitatives applicables à la pratique clinique.

 

La combinaison de la méthode qualitative et quantitative

De nombreuses infirmières chercheuses recommandent d’utiliser dans la même étude la méthode quantitative et qualitative, cette combinaison des deux méthodes est désignée comme une méthodologie mixte (mixed method research).

 

CONCLUSION

Depuis les années 90, l’intérêt pour la recherche qualitative se poursuit au sein de la profession. Toutefois, il y a actuellement un engouement pour la pratique fondée sur des données probantes  (evidence based practice) qui peut entraîner une baisse de l’intérêt porté à cette méthode.

 

SOURCE

  • Foundations in Nursing Research (2014), Rose Marie Nieswiadomy.

 

A CONSULTER