La méthode de recherche quantitative s’appuie sur des faits et des principes scientifiques, elle apporte une certaine objectivité aux résultats obtenus.

La plupart des études quantitatives suivent les mêmes étapes. Tous/toutes les auteur(e)s commencent par l’identification du problème comme une première étape de la recherche scientifique quantitative et terminent par la communication ou l’utilisation des résultats de la recherche.

Toutefois, il existe quelques variations au niveau des autres étapes. Certain(e)s auteur(e)s  regroupent plusieurs étapes au sein d’une.

Macnee et McCabe (2008) listent 5 étapes; Stommed et Wills (2004) identifient 9 étapes ainsi que Houser (2008); Burns et Grove (2009) listent 17 étapes; Polit et Beck (2008) énumèrent 18; l’auteure de cet ouvrage distingue 19 étapes.

 

Les 19 étapes de la méthode de recherche quantitative 

 

1. Identifier le problème de la recherche

Cette étape est la plus importante dans le processus de la recherche. Pour identifier un problème, il est possible de tester les théories, de s’appuyer sur les recommandations d’autres études, sur l’expérience personnelle.

Exemple:  le degré d’anxiété chez les femmes avant une hystérectomie

 

2. Déterminer le but de l’étude

Pourquoi cette recherche est-elle réalisée? C’est à cette question que le but de l’étude essaie de répondre.

Exemple: Le massage du dos est-il un moyen efficace pour diminuer le degré d’anxiété chez les femmes qui vont subir une hystérectomie?

 

3. Formuler la question de la recherche quantitative

La question de la recherche est une question spécifique à laquelle  le/la chercheur(se) tente d’y répondre. Cette question doit spécifier les variables et la population étudiées.

Une variable est une caractéristique ou un attribut qui diffère en fonction des personnes, des objets ou des événements.

La population est un groupe qui sera prospecté.

Exemple: Le degré d’anxiété diffère-t-il entre les femmes qui ont eu un massage du dos et celles qui n’en ont pas eu avant de subir une hystérectomie ?

 

4. La revue de littérature

Avant de commencer une recherche, il est nécessaire de connaître tout le savoir qui traite de ce sujet. La revue de littérature aide à développer le cadre théorique et conceptuel ainsi que la méthode.

 

5. Développer un cadre théorique et conceptuel

L’objectif de la recherche est de développer un savoir scientifique. La recherche et la théorie sont inter-reliées; la recherche peut tester les théories comme elle aide à les développer et à les affiner.

Le cadre théorique permet de sélectionner les variables de l’étude et de les définir. De même, il définit les hypothèses et permet d’interpréter les résultats de la recherche.

 

6. Identifier les hypothèses de l’étude

Les hypothèses sont des croyances qui doivent être vraies, mais qui n’ont pas été nécessairement prouvées. Toute investigation scientifique est basée sur des hypothèses.

Il existe trois types d’hypothèses: les hypothèses universelles, les hypothèses basées sur la théorie ou sur les résultats de la recherche et les hypothèses du sens commun.

 

7. Délimiter l’étude

Le/la chercheur(se) doit identifier les limites et les faiblesses de l’étude avant la collecte des données. Certaines variables incontrôlables dites variables externes peuvent apparaître tout au long de l’évolution de l’étude et peuvent  affecter les résultats de la recherche.

Exemple: le niveau d’étude des sujets participants à la recherche peut-être une variable limitante si le /la chercheur(se) ne peut pas la contrôler.

 

8. Formuler les hypothèses

Les résultats attendus d’une recherche sont exprimés dans l’hypothèse.

Une hypothèse prévoit une relation entre deux ou plusieurs variables dépendantes et indépendantes, elle apporte une réponse prévisible à la question de la recherche.

Ces hypothèses intègrent la population et les variables comme dans la question de la recherche.

 

9. Définir les variables de l’étude

Les variables et les termes contenus dans l’hypothèse et dans la question de recherche doivent être définis d’une manière conceptuelle et opérationnelle.

Une définition conceptuelle est une définition qui se trouve dans le dictionnaire ou  alors c’est une définition théorique d’une idée abstraite qui est étudiée par les chercheur(e)s.

Une définition opérationnelle indique comment une variable peut être observée ou mesurée, elle inclut fréquemment l’instrument qui sera utilisé pour la mesurer.

En plus de définir les variables, la population de l’étude doit être définie  aussi.

 

10. Sélectionner le design de la recherche quantitative

Le design est la conception de la recherche. Cette étape  explique comment l’étude va être conduite, comment l’information va être collectée. Est-ce que c’est une recherche quantitative ? Qualitative ? Expérimentale ou non expérimentale ?

Le /la chercheur(se) choisit le design le plus approprié pour tester les hypothèses de l’étude ou pour répondre aux questions de la recherche.

 

11. Identifier la population

La population est un ensemble d’individus ou d’objets qui possèdent des caractéristiques communes qui intéressent le/la chercheur(e).

Il existe deux types de population:

  • la population cible est le groupe de personnes ou d’objets sur lesquels les résultats d’une étude peuvent être appliqués.
  • la population accessible est la partie d’une population cible dont l’accès s’offre aisément au chercheur/à la chercheuse sans difficulté manifeste.

 

12. Sélectionner l’échantillon

Les chercheur(se)s sont intéressé(e)s par un sous groupe de la population appelé échantillon.

L’échantillon représente la population et apporte de la généralisation sur elle. La méthode utilisée pour sélectionner un échantillon détermine son seuil de représentativité.

 

13. Conduire une étude pilote

La conduite d’une étude pilote permet de tester sur un petit échantillon les différentes étapes de l’étude avant qu’elle ne débute s’assurant ainsi de la validité des différents outils et de la pertinence du sujet choisi.

 

14. Collecter des données

La collecte de l’information doit être un processus systématique.  Il faut pouvoir répondre aux questions suivantes: qui va collecter l’information ? Quand ? Où ? Quoi et comment ?

 

15. Organiser l’information pour l’analyser

Après avoir recueilli les données, il est nécessaire d’organiser l’information et de l’évaluer. Cette étape peut s’avérer être longue, le/la chercheur(se) doit avoir préparé les tableaux et les graphiques afin de les remplir une fois que l’information est collectée.

Il est possible de demander l’aide d’un statisticien.

 

16. Analyser l’information

L’analyse des données est devenue beaucoup plus facile depuis le développement de logiciels spécialisés capables de traiter l’information rapidement.

 

17. Interpréter les résultats 

Une fois que les données sont analysées, les résultats doivent être interprétés en corrélation avec les hypothèses et les questions de la recherche.

 

18. Communiquer les résultats

C’est l’étape la plus importante du processus de la recherche en sciences infirmières. Les résultats de l’étude doivent être communiqués aux autres membres de la profession à travers différentes publications dans des journaux spécialisés tels que le Journal of Avanced  Nursing.

La présence aux colloques peut être aussi un important outil de communication.

 

19. Utiliser les résultats

L’utilisation des résultats est l’étape finale du processus de la recherche. Il est important que le/la chercheur(se) ayant mené l’étude soit impliqué(e) directement ou indirectement dans l’implantation des résultats, car c’est la personne qui possède la meilleure maîtrise du sujet.

 

SOURCE

  • Foundations in Nursing Research (2014), Rose Marie Nieswiadomy.

 

A CONSULTER