La santé 21, la politique-cadre de la santé pour toutes et tous  pour la région européenne de l’OMS (Organisation mondiale de la santé),  a proposé  dès 1998 le concept d’infirmière de famille.

L’infirmière de famille a un rôle clé à jouer au sein d’une équipe pluridisciplinaire de soignant(e)s dans la réalisation des buts fixés par la politique-cadre de l’OMS pour le XXIème siècle.

 

Les principaux buts Européens de la santé 21 :

  • équité en matière de santé
  • démarrer dans la vie en bonne santé
  • santé des jeunes
  • vieillir en bonne santé
  • améliorer la santé mentale
  • faire reculer les maladies non transmissibles
  • recherche et utilisation des connaissances pour la santé
  • mise en valeur des ressources humaines au service de la santé.

Bien que l’expression  infirmière de famille laisse  à penser  que l’infirmière s’occupe exclusivement de personnes vivant au sein d’une famille. La fonction qu’elle recouvre est en réalité bien plus étendue, puisqu’il s’agit d’intervenir  auprès de toute personne relevant du secteur desservi, qu’elle vive seule ou non, qu’elle possède un toit  ou qu’elle soit sans abri ou marginalisée .

 

Le rôle de l’infirmière de famille 

Le rôle de l’infirmière de famille consiste à :

  • aider les individus et les familles à assumer la maladie et l’incapacité chronique
  • passer une grande partie du temps auprès des patient(e)s et de leurs familles à leur domicile en période de crise.
  • donner des conseils sur les modes de vie et les facteurs de risques liés aux comportements
  • aider les familles sur les questions  concernant la santé en détectant les problèmes très tôt
  • diagnostiquer les effets des facteurs socio-économiques sur la santé de la famille et orienter celle-ci vers l’institution compétente
  • contribuer au raccourcissement des hospitalisations en dispensant des soins infirmiers à domicile
  • jouer le rôle de relais entre la famille et le médecin de famille

 

Conclusion

L’infirmière de famille est un modèle qui propose une démarche globale des soins infirmiers primaires.

La formation d’infirmière de famille telle qu’elle est proposée par l’OMS est un diplôme de 3ème cycle composé de sept modules.

Le master d’infirmière de famille n’existe pas encore en France.

 

 

SOURCE

  • L’infirmière de famille, contexte, cadre conceptuel et programmes d’études, 2000, rapport du bureau régional de l’OMS pour l’Europe, programme d’études, formation à l’exercice de la fonction d’infirmière de famille.

 

A CONSULTER