La pensée infirmière, comment s’est-elle construite ? Comment a-t-elle pu évoluer ? Quel est l’apport des différentes écoles de pensée infirmière ? Comment la recherche peut-elle être au service de la pratique ?

La réponse à toutes ces questions  se trouve dans l’ouvrage intitulé la pensée infirmière, coécrit par deux docteures en sciences infirmières – Jacinthe Pepin,  Francine Ducharme – et  par une infirmière masteurisée Suzanne Kérouac.

Ce livre est  accessible aux débutant(e)s qui cherchent à découvrir, à comprendre et à s’approprier les notions théoriques de base de la discipline infirmière. Il est écrit en français, donc accessible à tous ceux et à toutes celles qui ne peuvent pas lire l’anglais.

 

La pensée infirmière

Cet  ouvrage, de 206 pages,  est composé de huit chapitres :

  1. Le premier chapitre s’intéresse aux modes de développement et à l’utilisation des savoirs.
  2. le deuxième chapitre développe l’influence des paradigmes, ou grands courants de pensée, dans le contexte de la santé publique et des soins de santé
  3. le troisième chapitre traite les conceptions regroupées en écoles de pensée et analyse leur influence dans les milieux de la pratique
  4. le quatrième chapitre explique comment la pensée infirmière influence la pratique et lui permet d’avoir un impact réel sur le plan social et politique.
  5. le chapitre cinq met en lumière les liens qui doivent se tisser entre la pratique et la recherche.
  6. le chapitre six explore la façon dont la gestion des soins et des services infirmiers peut être influencée par les conceptions infirmières
  7. le chapitre sept met l’accent sur le lien entre la pratique, la théorie et la recherche comme un axe de la formation .
  8. le chapitre huit explore des ouvertures pour l’action politique qui fait appel au leadership clinique et à l’engagement professionnel.

 

 

SOURCE

  • La pensée infirmière (2010), Jacinthe Pepin, Suzanne kérouac, Francine Ducharme

 

A LIRE