Le rôle de l’infirmière clinicienne spécialisée (ICS)/clinical nurse specialist (CNS) a été développé aux Etats-Unis pour les raisons suivantes:

1- Fournir des soins directs aux  personnes ayant des maladies complexes.

2-Améliorer les soins aux patient(e)s en développant les compétences cliniques.

3-Avoir  des infirmières expertes en pratique clinique.

 

L’infirmière clinicienne spécialisée: un rôle polyvalent 

L’expertise en pratique clinique est l’essence, la valeur de base, du rôle de l’infirmière clinicienne spécialisée

Historiquement, ce rôle est polyvalent, en constante évolution, il tend à s’adapter aux populations de patient(e)s et aux environnements de soins de santé.

Les pratiques cliniques des ICS dépendent de nombreux facteurs, tels que: les besoins de l’agence nationale de la santé, les besoins de la collectivité, les limitations légales, la demande du superviseur et les intérêts personnels des infirmières cliniciennes spécialisées.

Ces dernières ont été en mesure de modifier leurs pratiques en réponse à ces forces influentes.

Les trois principaux domaines de pratique de l’infirmière clinicienne spécialisée selon Lewandowski et Adamle (2009) sont:

  • gérer les soins des populations complexes et vulnérables,
  • éduquer et soutenir le personnel infirmier et interdisciplinaire,
  • assurer le leadership de l’élaboration de programmes de pratiques spécialisées, faciliter le changement et l’innovation dans les systèmes de soins de santé.

Clarifier les compétences de travail de l’infirmière clinicienne spécialisée a été compliqué historiquement, car chaque organisation spécialisée utilise des variables différentes au niveau éducatif, normatif et pratique. 

 

Les Infirmières cliniciennes spécialisées: les sphères d’influence 

Le travail et les contributions de l’infirmière clinicienne spécialisée doivent être clairs, sans ambiguïté. 

Les trois sphères d’influence identifiées par la NACNS (national americain clinical nurse specialist) et les sept compétences identifiées par Hamric seront principalement utilisées pour organiser et expliquer la pratique de l’infirmière clinicienne spécialisée.

Le soin des patient(e)s et des familles est la compétence centrale dans le modèle Hamric , elle relie toutes les autres compétences.

Selon le modèle NACNS, l’impact et l’influence de l’ICS se font sentir dans les trois sphères d’influence:

  • les soins directs aux patient(e)s,
  • la pratique infirmière,
  • les organisations et les systèmes.

Les deux modèles NACNS et Hamric mettent l’accent sur l’importance des soins directs. L’expertise clinique et les soins directs constituent la base de la pratique de l’infirmière clinicienne spécialisée.

Pour cette raison, le soin direct est la plus grande sphère dans le modèle de la NACNS et englobe les deux autres sphères.

 

 

Les compétences de l’infirmière clinicienne spécialisée

Gérer les soins  complexes 

1- Expertise de soins directs

  • fournir une évaluation experte, approfondie, spécialisée
  • développer et mettre en oeuvre des outils d’évaluation

2- Fournir des preuves fondées et /ou axées sur la théorie du traitement et les soins de la maladie, les symptômes et les réponses à la maladie en utilisant des concepts avancés concernant le processus de soins infirmiers.

3- Fournir l’éducation au patient et à la famille.

4- Développer des méthodes d’identification des risques.

5- Utiliser des stratégies qui favorisent la santé et le mieux- être.

6- Surveiller et prescrire des médicaments.

7- Commander et interpréter les tests de diagnostic et de laboratoire.

8- Effectuer des procédures avancées.

 

Coordination des soins

1- Faciliter la circulation des patient(e)s et des familles à travers les établissements de santé.

2- Faciliter l’accès au système de soins de santé

  •  identifier les familles et les patients à haut risque
  •  fournir une gestion de cas, des résultats
  •  assurer le suivi de la communauté

3- Défendre le droit du patient et de sa famille

  •  assurer la liaison  patient/famille  avec l’infirmière et l’équipe interdisciplinaire

4- Faciliter la communication entre les membres de l’équipe interdisciplinaire.

 

Éduquer et appuyer le personnel interdisciplinaire

1- Informer le personnel interdisciplinaire

  • assurer un enseignement formel
  • assurer un enseignement informel
  • fournir et/ou faciliter les conférences de soins aux patients

2- Fournir la modélisation de rôle, le préceptorat et le mentorat

  •  diffuser la connaissance par le biais de présentation de conférences et de publications

 

Consultation

1- Donner des consultations d’affaires

2- Fournir la consultation administrative

  •  développer des forums de communication du personnel
  •  aider à la résolution du conflit entre le personnel
  •  informer le personnel du changement organisationnel

3- Evaluer et introduire de nouvelles technologies

 

Collaboration

1- Servir de lien de communication entre le chercheur et le praticien

  •  aider à développer des plans factuels de soins,
  •  aider à l’utilisation de la recherche.

2- Collaborer avec l’infirmière gestionnaire

  • aider à la planification financière des unités
  • contribuer à une évaluation formelle et informelle du personnel infirmier
  • coordonner les activités de travail sur l’unité
  • être le porte-parole de l’unité.

3- Collaborer à des projets de recherche clinique.

4- Collaborer avec les établissements universitaires pour former les infirmier(e)s de 1er cycle.

 

Faciliter le changement et l’innovation au sein de l’agence de changement des systèmes de santé

1- Evaluer les besoins des patient(e)s, des familles, des communautés, des infirmières et des organisations.

2- Développer des protocoles et des procédures basés sur la recherche politique.

3- Cultiver l’unité culture qui valorise l’utilisation de la recherche et de la pratique basée sur l’évidence (evidence based practice).

4- Promouvoir l’amélioration de la qualité

  •  déterminer et prioriser les questions d’amélioration de la qualité,
  •  élaborer des indicateurs et des méthodes pour mesurer les résultats des patient(e)s,
  •  effectuer des études d’amélioration de qualité axées sur l’unité,
  •  effectuer des audits.

5- Introduire des modèles novateurs pour les soins.

6- Élaborer, mettre en oeuvre et évaluer des programmes.

7- Participer à des comités consultatifs.

La mise en oeuvre des compétences à travers les trois sphères peut  améliorer les résultats cliniques, la sécurité des patient(e)s, la satisfaction du patient et de la famille, l’affectation des ressources, la collaboration au sein de l’équipe interdisciplinaire et l’efficacité de l’organisme de santé.

 

Conclusion

La pratique clinique centrale de l’infirmière clinicienne spécialisée comprend des compétences d’évaluation avancées et l’intégration  des ” sciences biophysiques, psychosociales, comportementales, politiques, culturelles, économiques et infirmières ” dans la pratique des soins infirmiers spécialisés et experts (l’association américaine des collèges en sciences infirmières).

 

 

SOURCE

  •  Advanced practice nursing: An integrative approach (2013), Ann B. Hamric, Charlène M. Hanson, Mary Fran Tracy, Eileen T.OGrady, 752 p.

 

A  LIRE