ACCÈS AU SITE : Dans une étude qualitative menée sur le terrain, processus permettant au chercheur d’entrer en contact avec les participants, grâce à la collaboration des principaux acteurs dans la collectivité ou à l’endroit sélectionné.

 

ALPHA : Dans un test significatif sur le plan statistique, probabilité de commettre une erreur dite de type I; dans une évaluation de la cohérence interne d’un instrument, coefficient de fidélité (coefficient alpha).

 

ANALYSE  COÛTS-AVANTAGES : Évaluation des coûts d’un programme ou d’une intervention par rapport aux gains connexes.

 

ANALYSE DE CAS NÉGATIFS :  Méthode destinée à peaufiner une théorie dans une étude qualitative; elle repose sur l’inclusion de cas qui semblent contredire des propositions antérieures

 

ANALYSE DE CONTENU : Processus consistant à classer et à intégrer de l’information narrative et qualitative selon les thèmes et les concepts qui apparaissent.

 

ANALYSE DE LA COVARIANCE :  Test statistique utilisé pour vérifier les différences moyennes entre les groupes quant à la variable dépendante, tout en neutralisant une ou plusieurs variables parasites (covariables)

 

ANALYSE DE MISE EN OEUVRE : Dans une évaluation, description du processus par lequel un programme ou une intervention a été appliqué dans la pratique.

 

ANALYSE DE PUISSANCE : Technique destinée à estimer la probabilité de commettre des erreurs dites de type II; la taille idéale de l’échantillon.

 

ANALYSE DES PISTES CAUSALES : Technique reposant sur une régression destinée à vérifier des modèles causals, d’ordinaire à l’aide de données non expérimentales

 

ANALYSE DES PROCESSUS : Évaluation axée sur les processus permettant de mettre en oeuvre un programme ou une intervention et de l’appliquer dans la pratique.

 

ANALYSE DE RÉGRESSION MULTIPLE : Analyse statistique qui permet de comprendre les effets simultanés de deux ou de plusieurs variables indépendantes (variables explicatives) sur une variable dépendante.

 

ANALYSE DES RÉSULTATS : Évaluation des résultats suscitant l’intérêt à la suite de la mise en oeuvre d’un programme ou d’une intervention, sans utiliser de devis expérimental pour évaluer les effets nets.

 

ANALYSE DES TEXTES GRÂCE A UN MODÈLE : Méthode appartenant à l’analyse qualitative et selon laquelle un modèle préliminaire ou un système d’encodage est utilisé pour trier les données narratives.

 

ANALYSE DE LA VARIANCE :  Analyse statistique destinée à vérifier les différences entre trois groupes ou plus, en comparant la variabilité entre les groupes à la variabilité au sein des groupes.

 

ANALYSE DE LA VARIANCE PAR MESURES RÉPÉTÉES : Type d’analyse auquel les chercheurs ont recours quand les scores comparés ont été relevés à des moments différents.

 

ANALYSE DE SENSIBILITÉ : Dans une méta-analyse, méthode destinée à déterminer si les conclusions sont sensibles à la qualité des études retenues.

 

ANALYSE D’IMPACT: Évaluation des effets d’un programme ou d’une intervention sur les résultats suscitant l’intérêt, une fois qu’on a pris en compte les autres facteurs influant sur les résultats.

 

ANALYSE DISCRIMINANTE : Technique statistique utilisée pour prédire la composition ou le statut d’un groupe en termes de variable nominale et ce, en fonction de deux variables indépendantes ou plus.

 

ANALYSE DOCUMENTAIRE : Résumé critique des travaux de recherche sur un sujet donné, souvent préparé pour mettre en contexte un problème de recherche; aussi appelée recension des écrits.

 

ANALYSE DU DISCOURS : Tradition qualitative issue de la sociolinguistique, qui cherche à comprendre les règles, les mécanismes et la structure des conversations.

 

ANALYSE INTÉGRÉE :  Analyse  des travaux de recherche qui permet de rassembler des données complètes sur un sujet, d’évaluer les résultats probants et de synthétiser l’information dans le but de tirer des conclusions sur l’état des connaissances.

 

ANALYSE FACTORIELLE : Technique statistique destinée à réduire un vaste ensemble d’énoncés ou de variables à un ensemble plus restreint ayant des caractéristiques ou des dimensions sous-jacentes communes.

 

ANALYSE MULTIVARIÉE DE LA COVARIANCE :  Analyse multivariée de la variance avec encadrement de une ou plusieurs covariables.

 

ANALYSE MULTIVARIÉE DE LA VARIANCE : Analyse statistique utilisée pour vérifier la signification des différences entre les moyennes arithmétiques de deux groupes ou plus, pour deux variables dépendantes ou plus, étudiées simultanément.

 

ANALYSE SECONDAIRE : Forme d’analyse où les données recueillies par un chercheur sont de nouveau analysées, d’ordinaire par un autre chercheur, dans le but de répondre à de nouvelles questions de recherche.

 

ANONYMAT : Protection des participants de manière à ce que même le chercheur ne puisse établir de rapports entre les personnes et l’information obtenue.

 

APPARIEMENT : Regroupement par paires des sujets d’un groupe avec ceux d’un autre groupe selon leurs similarités en fonction d’un ou de plusieurs aspects dans le but d’améliorer la similarité globale des groupes de comparaison.

 

ARTICLE DE REVUE SCIENTIFIQUE : Rapport publié dans une revue spécialisée.

 

ASYMÉTRIE POSITIVE : Distribution asymétrique de valeurs assortie d’un grand nombre de cas ayant des valeurs faibles, autrement dit qui se trouvent à l’extrémité la plus basse de la distribution; sur un graphique, la courbe est en pente douce vers la droite.

 

ASYMÉTRIE NÉGATIVE : Distribution asymétrique des valeurs assortie d’un grand nombre de cas ayant des valeurs élevées, c’est-à-dire qui se trouvent dans la partie supérieure de la distribution; sur un graphique, la courbe est en pente douce vers la gauche.

 

ASSENTIMENT : Accord donné par un sujet vulnérable (un enfant, par exemple) qui se prête à une étude.

 

AUTODESCRIPTION : Méthode de collecte de données reposant sur l’information fournie directement par le participant ( par l’entremise d’une entrevue ou d’un questionnaire, par exemple)

 

AUTOSELECTION :  Mécanisme par lequel les participants ayant des caractéristiques particulières extrinsèques au sujet de recherche acceptent de faire partie d’une étude, ce qui crée une distorsion potentielle dans les résultats obtenus.